Lorsqu'une dent est deteriorée, elle peut être reconstruite avec une prothèse dentaire fixe.

Pendant très longtemps les matériaux de base du praticien et du prothésiste ont été les métaux. Depuis les années 1960 le développement des céramiques dentaires a permis d’utiliser des matériaux aptes à simuler l’aspect naturel des dents. A partir des années 1990, de nouvelles céramiques sont apparues permettant de se passer, dans un certain nombre de cas, d’armatures métalliques.

 

Les inlays/onlays
 
Avec l’essor des nouveaux matériaux et des nouvelles techniques, on peut maintenant fabriquer des inlays et des onlays en résine composite ou en céramique, qui reproduisent de façon exacte la teinte et la forme de vos dents.

Les facettes dentaires

 

Une facette dentaire est une pellicule de céramique ou de matériau composite ultramince posée sur le devant de la dent et qui peut ainsi corriger de très nombreuses imperfections esthétiques.
Les facettes dentaires offrent ainsi une solution permanente aux fortes décolorations, aux écartements, aux dents abîmées et aux dents qui sont mal alignées.

La couronne céramo-céramique
 
Avec un noyau à base d’alumine ou de zircone, elle est recouverte d’une céramique cosmétique de la même couleur que celle de la dent.

 

La zircone est le nom commun de l’oxyde de zirconium. C’est un biomatériau utilisé, entre autres, pour remplacer le métal dans la réalisation des infrastructures des couronnes céramiques. La zircone s’est imposée comme matériau d’avenir dans les restaurations « tout céramique ».

 

C’est donc une couronne dentaire sans métal. Sa composition, qui n’absorbe pas la lumière, permet de retrouver l’aspect translucide d’une dent naturelle.
Ses spécificités sont:
  -une très grande biocompatibilité : pas d’allergie liée au métal, pas d’interaction avec d’autres matériaux de restauration
  -une résistance et stabilité dans le long terme
  -des qualités mécaniques importantes ce qui permet la réalisation de couronnes unitaires mais également de bridges de petites étendues
  -aucune transition visible au niveau du rebord de la gencive (pas de liséré grisâtre apparaissant à sa base)

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Dr David GUTMAN, Dentiste, 3 rue Theodore de Banville PARIS 75017, Facettes dentaires

Appel

Email